Agenda de la semaine les événements à venir

29 nov
Une fresque littéraire et musicale avec derviche tourneure, récitant…
02 déc
Une fresque littéraire et musicale avec derviche tourneure, récitant…
09 déc
Une fresque littéraire et musicale avec derviche tourneure, récitant…
13 déc
Une fresque littéraire et musicale avec derviche tourneure, récitant…
Brochure 22/23

Brochure 22/23

Brochure 22-23 de l'Orchestre Dijon Bourgogne © Romain Bassenne / Atelier Marge Design

L'évidence Bastian

La rencontre entre un artiste et son public, entre une oeuvre et son interprète ou encore entre le chef et son orchestre génère une alchimie subtile entre curiosité, découverte et émotion. Quand cet état de grâce se mue alors en connivence artistique et en objectifs partagés, alors ce qui relevait de la première impression devient une évidence. C’est ce que Joseph Bastian a su construire depuis 2019 lors de ses venues successives en symphonique mais aussi avec l’ensemble de cuivres, l’orchestre des quartiers et la première Académie pour adultes amateurs. La seconde édition de cette académie marquera un temps fort en début de saison puisqu’elle s’ouvrira cette année aux musiciens de Rhénanie - Palatinat dans le cadre des 60 ans du partenariat entre les deux régions. Des liens franco-allemands d’autant plus forts que Joseph, dans sa trajectoire et son parcours musical, lorrain d’origine mais aujourd’hui munichois dans l’âme, les illustre à la perfection. Féru de gastronomie française, nul doute qu’il se sentira chez lui à Dijon tout en nous apportant son expérience inestimable d’une grande capitale de la musique classique. Nous nous faisons donc une immense joie de l’accueillir comme Chef Principal cette saison qui préfigure l’exploration de nouveaux horizons, artistiques mais également territoriaux avec un nombre important de nouveaux partenaires. Avec toujours comme ligne directrice cette volonté forte d’ouverture, de transversalité et de proximité. Le projet « SAMÀ’ : la lumière exilée » en est l’exemple. Imaginée par le compositeur Pierre Thilloy et coproduite avec le GRRRANIT - SN de Belfort, cette création autour du soufisme mêlant des textes de Claudel pour l’Occident et de Rûmî pour l’Orient sera représentée dans quatre scènes nationales de la région (Belfort, le Creusot, Nevers et les Scènes du Jura). À Belfort toujours dans le cadre de notre nouvelle collaboration, des concerts mais aussi des rencontres inédites : nos musiciens s’inviteront dans les écoles ainsi que dans les cantines et open space d’entreprises pour une pause Rossini. Une première venue au Creusot également, où nos percussionnistes animeront des ateliers dans un établissement pénitentiaire en marge de leur concert dans le cadre de « L’arc en vadrouille ». Pour son douzième anniversaire, l’Orchestre des Quartiers s’étoffera quant à lui de deux nouvelles classes de flûte et de percussions à Talant afin de poursuivre le développement de ce formidable outil de pratique instrumentale pour tous !

Floriane Cottet
Directrice de l’Orchestre Dijon Bourgogne