Agenda de la semaine les événements à venir

01 jan
2021 commence sous les meilleurs auspices en compagnie de Karine…
07 jan
Concert-hommage au plus célèbre des compositeurs argentins avec…
Antonello Allemandi

Antonello Allemandi

Portrait Antonello

Antonello Allemandi s'est imposé comme l'un des chefs les plus intéressants de sa génération. Né à Milan, il entame sa carrière au Maggio Musicale Fiorentino de Florence à l’âge de vingt et un ans.

Son extraordinaire carrière internationale l'a amené à se produire sur les scènes du monde les plus prestigieuses dont le Wiener Staatsoper, l'Opéra Bastille et le Théâtre des Champs-Elysées à Paris, le  Metropolitan, Covent Garden, au Deutsche Oper de Berlin, Bayerische  Staatsoper à Munich, au Teatro Real de Madrid, au Grand Théâtre de Liceu à Barcelone, au Kaikan Bunka et Suntory Hall de Tokyo, au Rossini Opera Festival de Pesaro, au Grand Théâtre de Genève, le Teatro Regio et le Festival  Verdi  de  Parme et le Festival de Santander, pour n'en nommer que quelques-uns...

De 1992 à 1997 il est Directeur musical de l'Orchestre Colonne à Paris, le plus ancien Orchestre Symphonique français.
Il dirige également le Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Ensemble Orchestral de Paris, l'Orchestre National de Lille, l'Orchestre de Monte-Carlo, l'Orchestre des Pays de la Loire.

Pendant  les  célébrations  du  centenaire  de  la  mort  de  Giuseppe  Verdi,  il  a  dirigé  le "Maratona Verdiana" au Festival de San Sebastian et le projet Nabucco aux Arènes de Nîmes. Il a également dirigé des productions importantes de Verdi (La  Traviata,  Le Trouvère), de Rossini (Le Barbier de Séville), de Donizetti (L'Elisir  d'amore) et Les Puritains de Vincenzo Bellini au Wiener Staatsoper, Un Bal Masqué (Verdi) et Tosca (Puccini) à l'Opéra National de Paris, Le Barbier de Séville à Covent Garden, Le Pirate de Bellini, et Werther de Massenet à la Deutsche Oper de Berlin, Carmen (Bizet), Cavalleria rusticana (Mascagni) et Pagliacci de Leoncavallo à Cologne, L’Italienne à Alger (Rossini) au  Bayerische  Staatsoper  de Munich, Don  Carlo au Teatro Real de Madrid  (pour  la  célébration  du  centenaire  de  Giuseppe  Verdi), Lucia  di  Lammermoor de Donizetti au Grand Théâtre de Genève, La Cenerentola (Rossini) au Metropolitan de New York, La Gazzetta et Le Turc en Italie de Rossini au Festival de Pesaro.

Il a ouvert la saison 2010/11 en dirigeant Il Trittico (Puccini) et Norma (Bellini) au Théâtre National Croate de Zagreb.  Il donne ensuite un concert avec  l'Orchestre  Symphonique Giuseppe Verdi de Milan, L'Elisir  d'amore à l'Opéra de Lille et de nouveau Le Turc en Italie au Staatsoper de Berlin.

Sa discographie comprend le premier enregistrement d'Alina Donizetti et les enregistrements de Donizetti (Le Convenienze e le inconvenienze teatraliElvida et Francesca di Foix) pour le label Opera Rara, Maria Stuarda de Saverio Mercadante pour Opera Rara Royaume-Uni, Ernani de Giuseppe Verdi (CD et DVD) pour l'Italie, l'enregistrement de Simon Boccanegra (Verdi) en direct du Festival de Santander (2003) et de Gioachino Rossini, Le Turc en Italie (CD et DVD) en direct du Rossini Opera Festival de Pesaro.
À  Bilbao,  où  il  a  dirigé  une  trentaine  de  productions  d'opéra,  il  a  reçu  la  Médaille  d'or  à  l'occasion  du  50ème anniversaire de l'Association des Amis de l’Opéra de Bilbao.

Instruments
Direction
Saisons: Saison 2015-2016