Agenda de la semaine les événements à venir

02 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
04 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
07 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
09 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
Gwyneth Wentink

Gwyneth Wentink

Portrait Gwyneth

La harpiste Gwyneth Wentink est reconnue pour ses interprétations passionnées, son étonnante palette de couleurs et sa technicité incroyable. Jeune interprète, elle a donné des récitals en solo et joué des concertos avec les meilleurs orchestres au monde. Gwyneth Wentink est également une musicienne de chambre consacrée et un initiateur de projet novateurs et précurseurs tel que Canto Ostinato Audio Visual (Le Chant Ostinato Audiovisuel). Elle occupe le poste de Directeur Artistique de la plateforme interdisciplinaires et innovante TodaysArt.

Fille de musiciens hongrois et hollandais, Gwyneth Wentink commence à jouer de la harpe à l’âge de 5 ans et donne son premier concert à 6 ans. Son talent extraordinaire tôt découvert, elle reçoit l’enseignement d’Erika Waardenburg à partir de 8 ans et poursuit ses études en remportant les Prix et les plus grandes distinctions jusqu’à l’âge de 19 ans.

Gwyneth Wentink remporte de nombreux Prix dont le Concours Princesse Christina et le Prix Jeunes Talents Musicaux  des Pays-Bas. Elle gagne le 1er Prix du Concours Nippon International de Harpe à Tokyo, le Torneo Internazionale Di Musica de Rome. En 1998, elle gagne le prestigieux Concours International de Harpe d’Israël et devient le plus jeune concurrent à remporter cette compétition. On lui décerne le Prix Gulbenkian pour la meilleure interprétation du Concerto pour harpe et orchestre de M. Schafer. En 1999, Gwyneth Wentink remporte le 1er Prix aux Auditions Internationales des Jeunes Artistes de Concert de New-York. Elle a alors 17 ans et est la première harpiste solo à remporter cette distinction, en 40 ans d’existence du Concours. On lui attribue le Prix de la Fondation Beracasa, le Prix Mortimer Levitt. En 2000, elle reçoit le Prix Aaron & Irene Diamond, suivit du Prix de la Fondation Hollande-Amérique en 2001. En avril 2007 Gwyneth Wentink reçoit le Music Award d’Hollande, la plus haute distinction attribuée aux musiciens aux Pays-Bas.

Les points forts de la saison 2014/2015 incluent la tournée du projet Canto Ostinato Audio Visual, une performance audiovisuelle avant-gardiste donnée aux Pays-Bas, à Moscou, New-York, Sydney et New-Delhi. En janvier 2014, Gwyneth Wentink donne la première de son nouveau programme « Human Bodies » au Concertgebouw d’Amsterdam.

En avril 2015, Gwyneth Wentink crée la nouvelle composition (dont elle est dédicataire) de Terry Riley, pionnier de la musique minimaliste, au Festival Mondial de Musique Minimaliste d’Amsterdam. En avril et mai 2015, elle part en tournée aux Etats-Unis avec John Elliot Gardiner et son Orchestre Révolutionnaire et Romantique dont elle est par ailleurs la harpe solo.

Les saisons précédentes, Gwyneth Wentink s’est produite en soliste avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël, le Philharmonique de Bergen (Norvège), le Philharmonique d’Helsinki, l’Orchestre de Chambre de San Diego, l’Orchestre Symphonique « Gran Mariscal » d’Ayacucho (Venezuela), le Philharmonique de Bruxelles, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre des Jeunes du Monde (World Youth Orchestra), l’Orchestre du Sudwest Rundfunk, l’Orchestre National de Bucarest (Roumanie), ainsi que plusieurs orchestres des Pays-Bas, comme l’Orchestre de Chambre de Rotterdam, les orchestres Gelders, Brabants, Residentie, l’Orchestre van het Oosten, l’Orchestre Symphonique de Limbourg…

Gwyneth Wentink a travaillé avec les chefs d’orchestre Joel Lévy, Simone Young, Peter Eötvos, Jorge Mester, Roberto Benzi, Mikko Franck et Ed Spanjaard, entre autres. La musicienne a donné des récitals à travers le monde. Elle se produit beaucoup en Europe et aux Etats-Unis, dans plus de 16 états. En 1999, elle donne son premier récital à New-York (Merkin Hall) ainsi qu’à Londres (Wigmore Hall). En mars 2002, elle fait ses débuts au Carnegie Hall.

Gwyneth Wentink joue avec une grande passion dans de nombreux ensembles de musique de chambre partout dans le monde et aime explorer de nouveaux territoires musicaux et le répertoire pour la harpe. Elle joue en duos avec la célèbre violoncelliste Larissa Groeneveld et avec la flûtiste Felicia van den End, et se produit avec le Quatuor Rubens et le Dutch Harp Trio.

Gwyneth Wentink est dédicataire de nombreuses œuvres composées notamment par Marius Flothuis, Sergei Natra, Roel van Oosten, George Brooks et Theo Loevendie. Depuis 2005, la musicienne joue dans le quatuor Kirwani avec le virtuose du bansurî indien, Hariprasad Chaurassia, le saxophoniste George Brooks et le joueur de tabla Vijay Gathe, mettant ainsi la harpe au cœur de la musique indienne classique.

Son disque solo paru sous le label Egan Records a été sélectionné « disque du mois » par le magazine discographique hollandais Luister. Fin 2006, Gwyneth Wentink a enregistré trois concertos pour harpe de Joachin Rodrigo sous le label Naxos. « Rhapsody », son second opus solo, a été encensé par les critiques.

Gwyneth Wentink joue une harpe Salvi Iris, provenant du fond instrumental National de Musique de Hollande.

Instruments
Harpe
Saisons: Saison 2015-2016