Jérôme Billy

Jérôme Billy

Portrait Jérôme Billy

Diplômé du Conservatoire Supérieur de Musique de Paris en 2005, Jérôme Billy intègre le cycle de perfectionnement premier nommé à l’unanimité du jury, auprès de Pierre Mervant.

Il débute sa carrière à l’opéra en jouant le rôle de Tamino dans La Flûte Enchantée de Mozart, mise en scène par Lukas Hemleb, sous la direction d’Alain Altinoglu, avec l’Orchestre National d’Ile-de-France.

Parmi les étapes de sa carrière, citons en 2005, Dialogues des Carmélites au CNSM, mis en scène par Emmanuelle Cordoliani et dirigé par Samuel Jean ; Monsieur Choufleuri d’Offenbach à l’Opéra de Lyon, mis en scène par Laurent Pelly et dirigé par Jérémie Rohrer et Benjamin Lévy ; Zaïde de Mozart à l’Opéra de Rouen et à la Cité de la Musique, sous la direction d’Oswald Sallaberger. En juin 2006, il est engagé par Fayçal Karoui pour la 9ème de Beethoven avec l’Orchestre de Pau.

Son parcours au CNSM lui a permis de rencontrer et de travailler avec de nombreuses personnalités telles que Alexandra Miltcheva, Hartmut Höll, Noël Lee, Janine Reiss et René Jacobs. Il aborde également un vaste répertoire d’oratorio, répertoire de prédilection de la Maîtrise de Sainte-Croix où il fut enfant, soliste alto. Il chante La Passion selon Saint-Jean de Bach, La Création et Les Saisons de Haydn, le Requiem et la Grande Messe en ut de Mozart, la Messa di Gloria de Puccini, mais aussi le rôle du marié dans Les Noces de Stravinsky, le récitant dans Le Paradis et la Péri de Schumann, Saint-Nicolas de Britten.

A maintes reprises au cours de ses études, il est engagé dans le répertoire d’opérette, ce qui lui permet d’aborder bon nombre d’œuvres d’Offenbach dans des rôles de premier plan parmi lesquels Fritz de La Grande-Duchesse de Gerolstein, Frick et le Brésilien de La Vie Parisienne, Aristée-Pluton d’Orphée aux Enfers.

Il s’est produit l’hiver dernier à l’Opéra de Fribourg dans Le Pauvre Matelot de Milhaud, puis en tournée.

Parmi ses enregistrements, citons Renard de Stravinsky, sous la direction de Reinbert de Leeuw, à la Maison de Radio-France.

Parmi ses apparitions télévisuelles, citons Monsieur Choufleuri, édité en DVD par l’Opéra de Lyon.

Au cours de l’été 2007 on a pu l’entendre au Festival Bach en Combrailles, au Parc Floral de Vincennes dans Mens Alors ! ainsi qu’au Festival de Beaulieu-sur-mer où il a chanté L’Orfeo de Monteverdi. Il participe à la création de L’Arche de Noé du jeune compositeur Baptiste-Florian Marle-Ouvrard.

Il chante Alfred dans Die Fledermaus de Johann Strauss au CNSMDP en mars 2008 puis Ferrando dans Cosi fan tutte de Mozart en Corse au cours de l’été 2008.

Jérôme Billy a abordé en octobre 2008 Don Ottavio de Don Giovanni à Limoges, rôle dans lequel il obtient un très grand succès et qu’il reprend en mai 2009 à l'Opéra de Rouen.

Au cours de l’été 2009, il est John Styx dans nouvelle production d’Orphée aux Enfers d’Offenbach (mise en scène : Yves Beaunesme, direction : Alain Altinoglu). Il y obtient un remarquable succès auprès du public et de la critique qui loue ses dons d'acteur et la qualité de son chant. Cette production sera reprise lors de saison 2010 / 2011 notamment à Dijon, Toulon et Aix en Provence.

Entre-temps, Jérôme aura abordé Don José de Carmen dans une adaptation de l’ouvrage de Bizet, et aura été le soliste des Saisons de Haydn à Clermont Ferrand (avril 2010) et du Requiem de Mozart à Limoges (mai 2010)…

Apprécié tant pour ses qualités vocales que scéniques, il a été réengagé par le Festival d’Aix-en-Provence pour une création contemporaine de Kris de Foort et Wajdi Mouawad qui aura lieu en 2013.

Jérôme fait ses débuts à l'Opéra de Zürich dans la création de Marc-André Dalbavie Gesualdo dans le rôle de Muzio Effrem (octobre et novembre 2010).

Lors de la saison 2010 / 2011, il chante  en février 2011 Das Lied von der Erde de Mahler avec l’Orchestre Dijon Bourgogne, sous la direction de David Walter, puis plusieurs concerts et récitals dans plusieurs villes de France et à Venise (Stabat Mater de Dvorak, Petite Messe Solennelle de Rossini)…

Jérôme participe en février 2011 à l'enregistrement de la bande son de La Petite Renarde Rusée de Janacek à Lyon sous la direction de Laurent Pillot pour European Opera Center.

Au Royaume Uni, il enregistre en mars-avril 2011  Des Hochzeit de Camachos de Mendelssohn sous la direction de Vasily Petrenko avec l'Orchestre de Liverpool.

Le ténor participe aussi en mai, à une série de concert en  hommage à Leonard Bernstein avec l'Orchestre de Paris, Salle Pleyel à Paris.

Ses projets pour 2011-2012 et au delà : un concert Mozart, Touchemoulin avec l’Orchestre Dijon Bourgogne, des opéras avec le Festival d'Aix en Provence, Nantes-Angers Opéra …

Instruments
Ténor
Saisons: Saison 2011-2012