Agenda de la semaine les événements à venir

15 oct
Enfermez dans une jolie boîte des airs d’opéra soigneusement…
22 oct
Le charme, le raffinement et la virtuosité des "Variations…
07 nov
Pour la première fois en tournée dans toute la France, la magie…
08 nov
Pour la première fois en tournée dans toute la France, la magie…
J'peux pas, j'ai orchestre ! Jean-François Corvaisier, violon solo

J'peux pas, j'ai orchestre ! Jean-François Corvaisier, violon solo

 

"J'peux pas, j'ai orchestre !" est une série de portraits des musiciens de l'Orchestre Dijon Bourgogne.

Parce qu'un orchestre est à la fois "un" et "pluriel", et parce que chaque musicien qui le compose a sa propre histoire, l'agence de communication digitale I-COM et l'Orchestre Dijon Bourgogne ont choisi de donner la parole aux musiciens de l'ODB et de créer un série de portraits vidéo décontractés et intimes. 

Une action de mécénat de l'agence de communication digitale I-COM.

Tournage réalisé au Conservatoire Jean-Philippe Rameau de Dijon.

 

 

Jean-François Corvaisier, violon solo de l'ODB.

Après avoir débuté le violon à l’âge de 5 ans, Jean-François Corvaisier obtiendra les premiers prix en violon et en musique de chambre au CRR de Versailles.
Il poursuivra ses études avec Pierre Amoyal, Nicolas Fromageot, et Pierre Doukan à Paris avant de partir se perfectionner aux Etats-Unis pendant 5 ans avec son grand Maître Nell Gotkovsky.
Il remportera le Concours Naftzer « Young artists auditions and music awards » (Kansas) et obtiendra le poste de violon-solo et soliste de l’orchestre de l’université puis du Philharmonic Orchestra.
L’année suivante il deviendra l’assistant de son Maître et sera en possession d’un « Master de concert ».
Durant cette période, Jean-François Corvaisier aura la chance de rencontrer d’illustres personnalités comme Isaac Stern, Franko Gulli ou Betty Atkinson.

De retour en France et toujours passionné par la musique de chambre, Jean-François Corvaisier intégrera les solistes de l’ensemble Harmonia Nova, puis sera membre de l’Octuor de France (l’ensemble Karl Stamitz) avec lequel il se produira sur les scènes internationales.
Il fonde en 1992 le Trio des Aulnes aux cotés de Laurent Lagarde et Olivier Chauzu ; Ils seront lauréats du Concours International d’Illzach dans lequel leur fut décerné le Prix SPEDIDAM pour la meilleure interprétation du trio de Ravel.
Le Trio des Aulnes se produit autant en France qu’à l’étranger.

Parallèlement à ses activités de chambriste, Jean-françois Corvaisier obtiendra son Certificat d’Aptitude et s’installera à Dijon pour enseigner le violon, la musique de chambre au Conservatoire à rayonnement régional ainsi qu’à l’ESM Bourgogne-Franche-Comté.

Violon solo de l’Orchestre Dijon Bourgogne (ODB), Jean-François Corvaisier est amené à se produire régulièrement avec Régis Pasquier, Thierry Caens, Gary Hoffman et bien d’autres personnalités musicales.
Il est appelé aussi à jouer parmi les solistes de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège.