Agenda de la semaine les événements à venir

02 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
04 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
07 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
09 nov
Macbeth, c’est la beauté de la noirceur, le sublime dans l’horreur
L'Île aux oiseaux-serpents : séances scolaires

L'Île aux oiseaux-serpents : séances scolaires

Le Douanier Rousseau - La Charmeuse de serpents

L'Île aux oiseaux-serpents
Conte musical pour récitante et ensemble instrumental de Ivan Grinberg (auteur) et Marc-Olivier Dupin (compositeur & chef d'orchestre).

Jeudi 14 février 2019 - Séances scolaires
Salle Camille Claudel (4 rue Camille Claudel à Dijon)

1ère séance à 9h30 COMPLET
2ème séance à 10h45

Durée du spectacle : 45mn

Un conte.
Une île, la scène.
L’infini de la mer, les spectateurs.
Jeux d’ombres, jeux de couleurs et de lumières, nous sommes transportés dans l’univers fantastique et merveilleux de l’île d’Ios. La voix chantante de Marion Tassou nous guide, tantôt à l’intérieur du Palais du Roi Bien- Gras et de la Reine Douce, tantôt au milieu de la faune et de la flore luxuriantes de l’île, sur les traces des enfants Souf et Miroa, en quête d’aventures et de découvertes. La musique accompagne l’intrigue, ponctue l’action et illustre ce monde bruissant et chatoyant.

Le Douanier Rousseau - La Jungle

La princesse Miroa et son frère jumeau, le rêveur Souf, ne se quittent jamais. Ils grandissent sur l’île d’Ios où il fait bon vivre. Mais attention ! N’approchez pas des oiseaux-serpents quand vient le temps de la mue. Tous les habitants de l’île le savent, ces animaux merveilleux ont un corps de serpent en naissant puis, en devenant adultes, se transforment en grands oiseaux joueurs et câlins. Mais, dans l’entre deux, ils deviennent féroces, peuvent mordre et empoisonner le sang de leurs victimes avec un venin qui dérègle le temps. Les filles se mettent à vieillir et les garçons à rajeunir... Or, Miroa et Souf sont des enfants intrépides. Un jour, ils veulent observer la mue d’un oiseau-serpent. Surpris, ils sont attaqués et mordus...

Anselme Boix-Vives - Les OIseaux, 1968

La musique « mélange toutes sortes de couleurs de timbre, à l’image et dans l’énergie de ce conte aux multiples rebondissements », explique Marc-Olivier Dupin. « Passant de la mélancolie aux danses effrénées, la partition illustre l’action et traverse nombre de styles musicaux. La présence dans l’histoire d’une faune vivace entraîne parfois les sons vers des univers proches du bruit et d’une jungle sonore. Rythmes et mélodies se croisent dans de gourmands contrepoints. »

 

Places disponibles pour la séance de 10h45.
Pour toute information et/ou réservation : 03 80 44 95 95