Agenda de la semaine les événements à venir

01 jan
2021 commence sous les meilleurs auspices en compagnie de Karine…
07 jan
Concert-hommage au plus célèbre des compositeurs argentins avec…
Concert du Nouvel An

Concert du Nouvel An

Concert du Nouvel An - Orchestre Dijon Bourgogne - Crédit Romain Bassenne / Atelier Marge Design
Symphonique
18h
Auditorium (Opéra de Dijon)
Dijon
Concert
Programme

Manuel De Falla
Le Tricorne, Suite n°1

George Bizet
Près des remparts de Séville (Carmen, extrait)

Emmanuel Chabrier
Habanera

Manuel De Falla
Danse du feu (L’Amour sorcier, extrait)

Manuel De Falla
Sept chansons populaires espagnoles

Giuseppe Verdi
La Force du destin, Ouverture

Gioachino Rossini
Una voce poco fa (Le Barbier de Séville, extrait)

Pietro Mascagni
Intermezzo & Voi lo sapete (Cavalleria rusticana, extrait)

Giacomo Puccini
Intermezzo (Manon Lescaut, extrait)

Gioachino Rossini
Nacqui all'affano (Cendrillon, extrait)

Mezzo-soprano
Direction musicale
Tarifs
Tarifs de 5,50€ à 46€
Infos pratiques
Opéra de Dijon
03 80 48 82 82
Présentation

Un concert du Nouvel An se doit d’être festif, jubilatoire, pétillant comme du champagne et savamment contrasté. Une recette parfois délicate à mettre au point tant la règle du jeu et les attentes sont précises. Challenge pourtant relevé, puisque le cocktail proposé cette année promet d’être aussi ensoleillé qu’enivrant. Ô privilège, Karine Deshayes nous emmène dans ses bagages, direction la méditerranée. On chante et on danse du côté ibérique puis on retrouve, lors de rencontres brèves mais intenses, quelques héroïnes emblématiques de l’histoire de l’opéra côté italien. Dépaysement garanti. Plus on est de fous, plus on rit, l’orchestre est dirigé par Pierre Bleuse, un chef doté d’un enthousiasme inspirant, d’une autorité charismatique et d’une technique claire et expressive qui a été nommé en mars 2020 Directeur Musical de l’Orchestre Symphonique d’Odense, au Danemark.
2021 commence donc sous les meilleurs auspices : le soleil, la danse et le chant, un brin de virtuosité pour pimenter la recette, et l’amour toujours, parce qu’il en est quand même souvent question à l’opéra !

Partenaires

Opéra de Dijon