Agenda de la semaine les événements à venir

12 mai
Tradition contre jeunesse éprise de liberté, ordre établi contre…
13 mai
Tradition contre jeunesse éprise de liberté, ordre établi contre…
15 mai
Tradition contre jeunesse éprise de liberté, ordre établi contre…
22 mai
Venez tester votre culture musicale et laissez-vous prendre à ce…
Sharon Kam

Sharon Kam

Portrait Sharon

Fille d'une violoniste de l'Orchestre philharmonique d'Israël, Sharon Kam est née le à Tel-Aviv (Haïfa) le 11 août 1971. Enfant, elle grandit avec sa famille à San Diego, en Californie, et suit très tôt des cours de solfège sous les encouragements de ses parents. De retour en Israël à l'âge de cinq ans, Sharon Kam apprend le piano, puis la flûte à bec. C'est à l'âge de douze ans que la musicienne en herbe se tourne vers la clarinette.

En 1988, Sharon Kam a seize ans lorsqu'elle fait la rencontre du chef d'orchestre Zubin Mehta, qui l'invite à jouer au Carnegie Hall avec l'Orchestre de la Julliard School de New York. L'année d'après, la clarinettiste intègre la prestigieuse institution musicale et suit l'enseignement des professeurs David Schifrin puis Charles Neidich.

Premier prix du concours international ARD de Munich en 1992, elle obtient le prix Davidoff parrainé par le festival de musique du Schleswig-Holstein, ainsi que le prix japonais du Bunkamura Orchard Hall.

À seize ans, Sharon Kam fait ses débuts avec l’orchestre philharmonique d’Israël sous la direction de Zubin Mehta et, peu après, est invitée à participer au concert historique qui réunit les orchestres philharmoniques de Berlin et d’Israël à Tel Aviv. Depuis, elle a joué notamment avec l’orchestre symphonique de Chicago, l’orchestre philharmonique de Berlin, le Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Kurt Masur, les orchestres des radios de Munich et Francfort, l’orchestre symphonique de Toronto et les orchestres philharmoniques de Hambourg, Tokyo et d’Israël.

Elle a donné des récitals à Paris, New York, Tokyo, Francfort, Munich, Vancouver, Jerusalem, St. Louis, Pittsburgh, Tel Aviv... Elle est également l’invitée des festivals de Ravinia, Verbier, Seattle, Vancouver, Marlboro, Colorado et du festival Mostly Mozart, organisé chaque année par le Lincoln Center de New York.

Chambriste renommée, Sharon Kam a pour partenaires réguliers les quatuors Guarneri et Tokyo, les pianistes Yefim Bronfman et Itamar Golan, les violonistes Kim Kashkashian, Tabea Zimmermann et Christian Tetzlaff, la soprano Barbara Bonney…

Depuis 1995, elle a enregistré en exclusivité chez Teldec les œuvres majeures du répertoire pour clarinette, et notamment les concertos de Weber avec l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig dirigé par Kurt Masur, un récital d’œuvres de Schumann, Poulenc et Debussy avec le pianiste Itamar Golan, un disque dédié à Penderecki et Lutoslawski. En 2011 est paru chez Berlin Classics un disque comprenant le quintette et le concerto pour clarinette de Mozart.

Elle a fait ses débuts en France à l’auditorium du Louvre en 1996.

Sharon Kam reçoit à deux reprises le fameux Prix ECHO (Allemagne) : en 1998 pour son interprétation des Concertos pour clarinette de Carl Maria Von Weber, puis en 2006 pour un enregistrement d'oeuvres de Spohr, Weber, Rossini et Mendelssohn avec l'Orchestre de la radio de Leipzig.

Sharon Kam possède un répertoire étendu qui alterne entre le domaine de la musique classique (romantique, moderne, contemporain : elle crée le Concerto pour clarinette de Krzysztof Penderecki en 1996), le jazz et la musique populaire. Florilège d'oeuvres de compositeurs américains (Copland, Bernstein, Gould, Shaw, Gershwin), American Classic (2002) est suivi de l'album Artist Portrait (2003), Works for Clarinet and Orchestra (2005, Prix ECHO), Mozart Gala from Prague : Clarinet Concerto (2006), The Romantic Clarinet (Rietz, Bruch, Weber, 2007) et The Voice of the Clarinet (2010).

Instruments
Clarinette
Saisons: Saison 2016-2017